1) Le rendement
Plus un panneau est grand, plus la puissance délivrée sera théoriquement importante. Afin de tenir compte des performances intrinsèques des panneaux indépendamment de leur taille, il est plus judicieux de parler de rendement qui mesure le pourcentage de Watts restitués pour une de 1000 W/m2.
14% est une moyenne tandis que certains panneaux affichent des rendements de 18%.
Ce critère est particulièrement utile lorsque la surface de toît disponible n'est pas importante (en zone urbaine dense par exemple)

2) Tolérance garantie [%/Wc]
Le constructeur garantit que la puissance (Wc) d'un panneau neuf ne sera pas inférieure à un certain pourcentage.
-0% est excellent, -3% est un bon chiffre, -5% est moyen, -10% est élevé.
Ce chiffre peut être un indice sur la qualité de contrôle et de fabrication.

3) Perte de puissance dans le temps garantie [%/Wc]
Avec le temps un panneau solaire perd de sa puissance, en règle générale les fabricants garantissent 90% de Wc sur 10 ans et 80% sur 20 ans.
Certains fabricants garantissent 80% sur 25 ans
Enfin, les pièces sont généralement garanties 2,3,5 ans voire 10 ans pour certains.

4) Perte efficacité température par [%/°C]
L'augmentation de la température rend les panneaux moins performants; suivant la région ce critère peut être plus ou moins important.
Les plus efficaces affichent une perte de -0,20% par °C
La moyenne se situant vers -0,50% par °C.
Le Wc constructeur étant réalisé avec une température des cellules de 25°C (), on comprend l'intérêt de ce paramètre dans les régions très chaudes.

Source: energies-renouvelable.com
Dossier: Panneau solaire